Aller au contenu principal

Strade Bianche : Vliegen 18e dans la chaleur toscane

Strade Bianche : Vliegen 18e dans la chaleur toscane

Le cagnard qui écrasait les abords de la Fortezza Medicea, qui domine les hauteurs de Sienne où était donné le départ, a accompagné le peloton toute la journée pour la reprise du World Tour sur les  Strade Bianche (1.WT, 1/08). La classique italienne s’est ouverte dès les premières sections non-asphaltées avec une échappée de six hommes, incluant Corné Van Kessel. Le groupe s’est ensuite disloqué, avec un peloton très agité.

A l’arrière, Fabien Doubeyétait victime d’une chute qui l’excluait des avant-postes, tandis que Quinten Hermans subissait une crevaison qui l’a également éliminé de la course. Timothy Dupont et Pieter Vanspeybrouck souffraient eux de la chaleur, et devaient s’écarter une fois leur travail achevé.Xandro Meurisse et Loïc Vliegen restaient encore dans le groupe des favoris, qui s’est écrémé au fil des routes blanches. Vliegen s’est accroché jusqu’au secteur de Santa-Marie où le groupe du futur vainqueur Wout Van Aert s’est détaché. Vliegens’est finalement présenté dans les rues de Sienne pour la 12e place, avec l’ancien vainqueur Kwiatkowski, Van der Poel ou Pogacar, et décroche une belle 18e place. 

Loïc Vliegen :
« Nous avons vécu une journée de folie, avec la chaleur et la difficulté de choisir la bonne trajectoire avec toute cette poussière. Pour jouer aux avant-postes aujourd’hui, il fallait être en forme mais aussi bien s’hydrater. Quand le bon groupe est parti, j’ai connu un moment compliqué avec la chaleur. Ensuite, je me sentais bien et je jouais le top 10 jusque quand un groupe est revenu de derrière. Malheureusement, j’ai dû baisser les armes dans la dernière ascension vers la Piazza del Campo. Je suis tout de même content de ma prestation. » 

Hilaire Van der Schueren : 
« Comme attendu, les Strade Bianche ont offert du spectacle. Nous avons disputé une belle course, mais nous avons dû composer avec un peu de malchance. Doubey est tombé, et Hermans s’est retrouvé en poursuite à cause d’une crevaison. Loïc Vliegen a bien géré cette course à l’élimination et a longtemps été en lutte pour la 9e place. C’est bien pour la confiance de tout le monde ! »

Strade Bianche:
1.Wout Van Aert
2.Davide Formolo +0:30
3.Maximilian Schachmann +0:32
18.Loïc Vliegen +10:11
DNF Fabien Doubey
DNF Timothy Dupont
DNF Quinten Hermans
DNF Xandro Meurisse
DNF Corné Van Kessel
DNF Pieter Vanspeybrouck