Aller au contenu principal

Dauphiné (2) - Martin : "C'est frustrant"

Dauphiné (2) - Martin : "C'est frustrant"

La deuxième étape du Critérium du Dauphiné (2.WT, 9-16/06) offrait à nouveau un parcours propice aux attaques. Une échappée de treize hommes s’est détachée dès le début d’épreuve, avec quelques candidats sérieux ce qui a provoqué une journée très usante. Le peloton a explosé au fil des ascensions, un regroupement se produisant à 35 kilomètres de l’arrivée. Guillaume Martin en a profité pour contrer, ressortant avec une dizaine d’hommes à l’approche de la dernière difficulté du jour. Dans les pentes de Saint-Victor-sur-Arlanc, Martin s’est détaché avec Teuns, franchissant le sommet avec une vingtaine de secondes sur leurs premiers poursuivants. Le groupe des favoris, emmené par Froome et Fuglsang ne fera finalement jamais la jonction, la victoire se jouant au sprint à deux dans les rues de Craponne-sur-Arzon. Tentant de surprendre Teuns, Guillaume Martin fut finalement remonté dans les derniers mètres, manquant la victoire de quelques centimètres. Le Français, 2e du jour, pointe également second du classement général à 3 secondes du nouveau maillot jaune. Odd Eiking figure lui troisième au classement des jeunes. 

Guillaume Martin :

« Nous avons tout connu sur cette étape, avec un départ très rapide et usant, dans le brouillard et la pluie, puis des bordures avant un final offensif, comme j’aime. Je termine cette journée un peu frustré, car j’avais d’excellentes sensations et c’est le genre d’étape qui me sied à la perfection. Je voulais attaquer, et nous nous sommes retrouvés en tête avec Teuns. Je le savais vrai puncheur, et moi mauvais sprinteur. Donc j’ai tenté le tout pour le tout, en ne relayant plus dans le dernier kilomètre. J’ai voulu le surprendre, et je ne me suis finalement pas si mal débrouillé, car il a eu du mal à me remonter. Il me manque quelques dizaines de mètres, c’est dommage car je voulais vraiment m’imposer aujourd’hui. »

« J’ai le sentiment d’avoir vraiment franchi un cap. Je suis régulier face au gratin du cyclisme mondial. J’ai eu 26 ans hier, et j’ai vraiment envie de me montrer sur ce genre de course, sur ce Dauphiné avant d’aborder le Tour de France. J’arrive à maturité physique, et l’arrivée de mon entraineur personnel Samuel Bellenoue dans l’encadrement de l’équipe Wanty-Gobert m’apporte de la sérénité. J’ai bien préparé cette période, avec deux stages en altitude. J’ai vraiment envie de performer, pas de remettre au lendemain ce que je peux faire aujourd’hui. Je repasserai à l’offensive, peut-être pas demain mais bien le week-end prochain ! » 

Etape 2 :
1. Dylan Teuns
2. Guillaume Martin
3. Jakob Fuglsang + 0:13
22. Odd Eiking + 1:48
42. Xandro Meurisse + 3:13
48. Fabien Doubey + 5:34
50. Marco Minnaard 
130. Thomas Degand + 21:54
132. Bart De Clercq

Général provisoire :
1. Dylan Teuns
2. Guillaume Martin + 0:03
3. Jakob Fuglsang + 0:20
24. Odd Eiking + 1:59
40. Xandro Meurisse + 3:24
54. Fabien Doubey + 9;28
83. Marco Minnaard + 16:31
110. Bart De Clercq + 26:59
127. Thomas Degand + 32:51