Aller au contenu principal

Danny Van Poppel est sur de bons rails

Danny Van Poppel est sur de bons rails

S’il avait débuté en mode mineur sur l’Etoile de Bessèges, Danny Van Poppel a retrouvé des couleurs. Affaibli et contraint à l’abandon sur la troisième étape de l’épreuve française, le sprinteur néerlandais a pris le temps de se ressourcer à domicile pour revenir en compétition doublement motivé, dimanche dernier, à la Clasica de Almeria. Le Néerlandais, encadré par un collectif dédié à sa cause avec notamment son frère Boy, Wesley Kreder et Tom Devriendt, a flirté avec le podium sur la classique espagnole. Bien positionné à l’approche de la flamme rouge, Danny a dû couper son effort dans la dernière ligne droite, gêné, mais a tout de même accroché la quatrième place. Au pied du podium à Roquetas de Mar, derrière Ackermann, Kristoff et Viviani, Van Poppel a pris ce lundi la route du Portugal pour peaufiner sa condition en vue des classiques sur la Volta ao Algarve dès ce mercredi. 

Danny Van Poppel:


«  Après une moins bonne semaine à Bessèges, je suis très content du résultat sur la Clasica de Almeria de ce dimanche. A Bessèges, j’étais blessé et j’ai dû abandonner. A la maison, j’ai bien pu me soigner et la gêne s’est atténuée. Je me sentais beaucoup mieux sur le vélo, et c’est tant mieux même si ce n’est pas encore totalement derrière moi. » 

« Ce dimanche, l’équipe me faisait confiance et j’ai été agréablement surpris des bons automatismes dès mon premier sprint massif sous les couleurs de Circus-Wanty Gobert-Tormans. J’avais connu une année pleine de souci l’an dernier, et je n’avais plus disputé de sprint massif depuis assez longtemps. Je me suis malheureusement fait enfermer, et je dois me contenter d’une place à côté du podium. » 

«  Cette semaine, sur le Tour d’Algarve, deux ou trois étapes devraient se terminer au sprint massif. Ce sera encore l’occasion de peaufiner les automatismes. Nous avons déjà bien performé hier, je pense que nous formerons très vite un train très efficace ! »