Aller au contenu principal

Théo Delacroix : « Impatient d’épingler mon premier dossard avec Circus-Wanty Gobert-Tormans »

Théo Delacroix : « Impatient d’épingler mon premier dossard avec Circus-Wanty Gobert-Tormans »

Ce samedi, Théo Delacroix fera ses grands débuts chez les professionnels. Le Champion de France Espoirs épinglera son premier dossard sur son nouveau maillot Circus-Wanty Gobert-Tormans ce 1er août, premier jour de son contrat professionnel. Le Français de 21 ans, forcément impatient à l’heure de rejoindre le peloton pro qu’il avait déjà découvert comme stagiaire l’été dernier, pédale en ce moment sur les reliefs alpins, où il reconnait le Tour de l’Avenir qu’il disputera avec l’équipe de France Espoirs. 

Le Jurassien, qui a retrouvé ses nouveaux coéquipiers lors des deux stages en Belgique, fera ses débuts au pied des Pyrénées, sur la Route d’Occitanie (1-4/08) avec Jérémy Bellicaud, Aimé De Gendt, Odd Eiking, Alexander Evans, Andrea Pasqualon et Simone Petilli.

Le Franc-Comtois, formé dans notre équipe de développement du CC Etupes, s’alignera ensuite au Mont Ventoux Dénivelé Challenge (6/08) avant de rejoindre l’équipe de France pour le Tour de l’Avenir (14-19/08) puis le Championnat d’Europe.

Théo Delacroix :
« Je me réjouis d’effectuer mes grands débuts avec l’équipe, même si l’environnement ne m’est pas inconnu pour y avoir évolué comme stagiaire l’été dernier et pour avoir participé à tous les stages collectifs de préparation. Cette saison sera courte et intense, mais je suis prêt. Certes, en France, nous avons dû nous entraîner deux mois sur les rouleaux, mais depuis près de trois mois, nous pouvons à nouveau sortir sur la route ce qui est largement suffisant. »

« Lors des camps d’entraînement collectif en Belgique, en particulier en Ardenne, j’ai remarqué que ma condition était bonne. Nous avons pu bien bosser qualitativement sur des reliefs bien escarpés et dans un environnement agréable, que je connaissais jusque-là uniquement par Liège-Bastogne-Liège Espoirs. J’ai hâte d’épingler un premier dossard ce samedi. »

« Le plateau de cette Route d’Occitanie est très relevé et permettra directement de voir où je me situe. Je suis prêt à bosser pour mes leaders, afin que l’équipe décroche un résultat dès la reprise. Je veux aussi peaufiner ma condition, pourquoi pas en prenant une échappée. L’enchaînement de cinq jours de compétition, avec le Ventoux en prime, me remettra bien dans le rythme ! »

« La frustration de ne pas avoir profité de mon maillot de champion de France U23 est digérée. Cela me procure une motivation supplémentaire de pouvoir briller en tricolore, en affichant les partenaires de Circus-Wanty Gobert-Tormans, sur le Tour de l’Avenir. Chacun aura sa carte à jouer dans le collectif France, sans un leader désigné. Les étapes dans le Jura peuvent me correspondre, il faudra tenter de piéger les purs grimpeurs dans les Alpes et saisir chaque opportunité au fil de l’épreuve. »