Aller au contenu principal

Jan Bakelants et Tom Devriendt prolongent chez Circus-Wanty Gobert

Jan Bakelants et Tom Devriendt prolongent chez Circus-Wanty Gobert

Les Belges Jan Bakelants et Tom Devriendt ont prolongé leur engagement chez Circus-Wanty Gobert. Après dix saisons dans le World tour, Jan Bakelants a rejoint Circus-Wanty Gobert l’hiver passé. Après une première année réussie avec l’UCI Pro Team belge, Bakelants s’est engagé pour deux saisons supplémentaires. Avec la structure du manager général Jean-François Bourlart, Bakelants retrouvera le World Tour en 2021. Le Belge de 34 ans continuera à partager son expérience de dix campagnes au plus haut niveau avec ses coéquipiers. Sous les couleurs de Circus-Wanty Gobert, l’ancien maillot jaune et vainqueur d’étape au Tour de France a décroché une 6e place au général du Tour de Luxembourg et une 9e place au Trofeo Matteotti, avant de manquer de justesse une médaille au Championnat de Belgique (4e). Durant son parcours professionnel, débuté en 2009, il a entre autres gagné le GP de Wallonie (2013), une étape au Critérium du Dauphiné (2014) et les Tours de Piémont et d’Emilie (2015). Bakelants est lié jusque 2022 avec la structure belge.

Tom Devriendt fait déjà partie de Circus-Wanty Gobert depuis six ans. Le coureur de 29 ans roule surtout au service des leaders, mais décroche aussi régulièrement des résultats lui-même. En 2019, Devriendt était le plus rapide lors de la troisième étape du Tour d’Autriche, après avoir rajouté le Circuit du Houtland à son palmarès en 2017. Le printemps, bien qu’écourté en 2020, a permis à Devriendt de monter à deux reprises sur le podium : au GP la Marseillaise (3e) et à la deuxième étape de l’Etoile de Bessèges (3e). Avec un raid en solitaire de 170 kilomètres sur une étape de Paris-Nice, le Flamand-Occidental a démontré qu’il était prêt pour la campagne de classiques, qui fut finalement annulée. Une blessure et une opération au genou ont empêché l’habitant d’Otegem à continuer sur son élan, car il n’a pas pu monter sur son vélo pendant deux mois et demi à la sortie du confinement. Devriendt, désormais complètement rétabli, a déjà commencé la préparation pour sa septième saison avec Circus-Wanty Gobert.

Jan Bakelants:
« Tout d’abord, je suis très content d’avoir reçu l’opportunité de rejoindre Circus-Wanty Gobert l’hiver passé. J’étais convaincu de pouvoir apporter quelque chose à cette équipe, notamment grâce à mon expérience. Je me sens très bien chez Circus-Wanty Gobert, et je m’amuse sur les courses tout en étant encore capable de signer quelques résultats. La collaboration avec les coureurs et l’encadrement se passe très bien et je me réjouis des arrivées d’Aike Visbeek et Valerio Piva qui apporteront leur expérience du World Tour dans notre structure. Je suis donc ravi de prolonger mon aventure avec Circus-Wanty Gobert, d’autant plus avec le passage en World Tour en cerise sur le gâteau. »

Tom Devriendt:
« Mes problèmes au genou ont rendu ma deuxième partie de saison difficile, mais mes résultats au printemps, ma dévotion pour le collectif et ma victoire au Tour d’Autriche l’année passée m’ont donné la confiance nécessaire pour continuer à bien travailler. Le direction sait que je suis reconnaissant pour leur confiance, mais je tiens à le souligner. Je me sens très bien dans cette équipe. Le rôle d’équipier me convient bien, et je suis content de recevoir de temps en temps la liberté de tenter ma chance. Ceci changera peut-être l’année prochaine, mais l’idée de pouvoir participer à un Grand Tour ou d’autres belles courses compense largement. Ce ne sera pas évident de courir toute la saison au plus haut niveau, j’ai donc déjà repris les entrainements! »

Hilaire Van der Schueren:
« En peu de temps, Jan a démontré qu’il pouvait devenir un des piliers de l’équipe. Sa préparation hivernale ne fut pas facile, et en plus la saison a été interrompue pas le confinement. Je m’attends donc à ce qu’il continue son intégration l’année prochaine, d’autant qu’il est excellent relais du directeur sportif dans le peloton. Quant à Tom Devriendt, je crois en lui. Quand il est en forme, il est capable de performances incroyables. J’espère que le projet World Tour le stimulera pour bien travailler et répondre à nos attentes. »

Jean-François Bourlart:
« Nous sommes très satisfaits du niveau atteint par Jan après un hiver difficile. Le passage en World Tour lui fera du bien. La participation à toutes les grandes courses lui permettra de revenir à son niveau. Il aura un rôle important dans l’équipe les deux années suivantes, car il est le point de liaison entre la direction sportive et les coureurs. »

« Tom, lui, est un enfant de la maison. Il peut être très efficace dans un collectif, surtout dans les classiques. Il a également une bonne pointe de vitesse, qui lui permet de remporter des courses. Il mérite de continuer dans notre projet. »